Le sud de l’inde est, sans conteste, une destination qui suscite l’exaltation. Sa luxuriance tropicale, ses vieux temples et sa richesse culturelle vous réservent un séjour mémorable. Cette région propice aux découvertes et nouvelles expériences regorge de sites exceptionnels. Découvrez les incontournables à intégrer absolument dans votre agenda pour un voyage en Inde du sud.

Les Backwaters du Kerala

kerala inde

Au cœur du Kerala, il existe un lacis de lacs, rivières et canaux qui s’étendent impérieusement sur près de 1 500 km. Ce sont les fameux BACKWATERS, un réseau mêlant cours d’eau naturels et artificiels. Il est de coutume de sillonner ces eaux en kettuvallam, maisons flottantes traditionnelles, réalisées en bois, fibres de coco, roseaux….

Les backwaters vous font pénétrer dans le poumon naturel de l’Inde du sud. En glissant au fil de l’eau, vous accédez à des villages pittoresques et des plantations aux accents exotiques pour un total dépaysement. Appréciez la manière dont le décor change à mesure que vous progressez. Les effets du soleil au zénith et des rayons du crépuscules sont particulièrement époustouflants.

Abrité par un toit de palme, vous serez face aux merveilles de la nature. Profitez-en pour déguster les spécialités du terroir, notamment du poisson frais et des cocktails revigorants aux fruits de saison.

Pondichéry, l’ancien comptoir français de l’Inde du sud

elephant
Si vous passez dans le tamil Nadu, ne manquez pas la magnifique Pondichéry. Rendue aux indiens dans les années 50, elle porte encore les vestiges de l’ancienne occupation française. Dans la ville blanche, les noms des rues sont souvent écrits en français. Les habitants ont même conservé des pratiques héritées des colons. Il est notamment courant de voir des parties de pétanque se disputer ici et là.

Celle qu’on nomme également Puducherry est l’endroit idéale pour s’octroyer des balades à pied. Empruntez les rues pavées parfois étroites qui serpentent entre les maisons coloniales. Certaines villas sont reconverties en établissements de restauration où l’on sert de succulentes viennoiseries, des légumes épicés ou encore des galettes de céréales. Après votre pause gourmande, reprenez votre flânerie en direction de l’ashram de Sri Aurobindo. Le lieu est parfait pour vous ressourcer spirituellement dans une atmosphère paisible. Passez également par le marché où vous trouverez de très beaux tissus hindous. Vous pourrez aussi rencontrer l’éléphant Lakshmi qui en échange d’une pièce ou d’une banane vous bénira d’un gentil coup de trompe sur la tête.

En fin de journée, longez le littoral. Beach Road est particulièrement apprécié des vacanciers. Le sable blond bordé de roches noires est aussi magnifique que la statue de Gandhi qui trône non loin du Monument aux combattants des Indes françaises. N’hésitez pas à faire une halte sous les palmiers pour admirer la beauté de la nuit qui s’installe sur la Bai du Bengale.

Si vous êtes épuisé par la marche, n’hésitez pas à prendre le typique « tuk tuk ».

Le temple de Sri Meenakshi à Madurai

madurai

Imaginez un complexe composé de 12 gopurams (tours en forme de pyramides) multicolores dont la plus haute culmine à plus de 50 mètres. Lorsque vous regardez de plus près, vous verrez que les couleurs chatoyantes viennent des statues qui ornent les constructions. Des divinités, des démons et animaux se côtoient dans un ensemble atypique et harmonieux.

Le temple dédié à la déesse Meenakshi présente des tours plaquées d’or, visibles de loin. Sur place, vous trouverez un réservoir qui contient de l’eau sacrée. Les nombreuses salles et plus précisément des mandapas richement décorés ne vous laisseront pas indifférent.

Le complexe est une ville dans la ville. Les fidèles affluent par milliers pour y trouver un refuge spirituel. Les touristes y viennent pour assouvir leur curiosité ou pour s’imprégner de la culture hindoue. Prévoyez au moins une demi-journée pour explorer cet immense site où vous ne verrez pas le temps passer.

Mahabalipuram, voyage au paradis des sculpteurs de pierre

temple

Le voyage de vos rêves vous mènera à Mahabalipuram, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville est aujourd’hui l’une des meilleures destinations balnéaires de l’Inde du sud. Elle abrite un ensemble archéologique authentique. Vous aurez l’impression de faire un bond dans le passé lorsque vous serez face aux gigantesques monuments taillés dans la pierre.

Découvrez la descente du Gange, chef d’œuvre qui s’étend sur une longueur de 27 mètres et une hauteur de 9 mètres. Les sculptures en forme de sujets fascinants racontent l’histoire du Gange, ou du moins la légende qui explique ce qui a tari le fleuve.

Ne manquez surtout pas les temples monolithiques plus connus sous le nom de “cinq Ratha”. Il s’agit de véritables trésors édifiés en hommage à des divinités : Brahma, Vishnou, Shiva, Indra, et Durga. S’ils sont de formes et de dimensions variées, ces temples ont été excavés d’un même bloc rocheux. Contemplez chaque édifice avec grand soin afin d’en apprécier chaque détail. Des piètements de lion, des personnages androgynes….

Arrêtez-vous devant l’éléphant qui représente Airavata. Selon la légende, il s’agit d’un animal albinos ayant porté le dieu Indra. Passez aussi devant Nandi, sculpture à l’effigie d’un taureau blanc qui servit autrefois de monture à Shiva. N’oubliez pas le Lion, taillé en hommage à la déesse Parvati.

Le site date du VIIe siècle et pourtant, l’ensemble est très bien conservé. Pensez à vous habiller et à vous chausser confortablement car l’accès au complexe archéologique vous fera passer par des chemins de terre.
La période idéale pour un voyage en inde du sud se situe entre novembre et février. Vous éviterez la mousson ce qui vous offre plusieurs opportunités de sillonner les sentiers qui mènent tantôt à des constructions fascinantes, tantôt vers une nature luxuriante. Bon séjour !

Et si vous souhaitez voyager au Vietnam, vous pouvez lire mon article sur les incontournables du Vietnam.